Manuel commun d'histoire méditerranéenne

Le manuel commun d’histoire méditerranéenne a été initié par un groupe d’historiens d’une vingtaine de pays des rives nord, sud, orientale et occidentale, réunis à Marseille en novembre 2008, dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne.

Le projet vise l’élaboration aujourd’hui arrivée à son terme d’un ouvrage, appelé communément « manuel », destiné à accompagner la mise en œuvre des programmes d’histoire. Il ne s’adresse pas directement aux élèves mais aux formateurs, aux enseignants et aux futurs enseignants d’histoire.

Le manuel commun d’histoire méditerranéenne propose une approche résolument nouvelle qui n’entend pas se substituer mais compléter des enseignements encore trop souvent centrés sur des logiques nationales, islamo-arabe ou européenne. Il tient compte de l’évolution récente de la discipline historique, en particulier des mouvements de l’histoire globale ou connectée. Le projet s’inscrit dans le contexte de l’incompréhension croissante tant entre rives nord et sud qu’au sein des sociétés européennes, de plus en plus diversifiées sur le plan culturel sous l’effet des mouvements migratoires.

Télécharger la Plaquette du Manuel 

Feuilletage du Manuel

 

 LE CONTEXTE 

 

Sa mise en œuvre a été conçue en deux phases délibérément distinctes : l’élaboration du contenu par un groupe de 15 historiens et pédagogues de France, Italie, Portugal, Grèce, Tunisie, Maroc, Egypte et Liban (phase 1) et son introduction, dans les processus nationaux d’enseignement et de formation des enseignants d’histoire, à partir de 2015 (phase 2).

 

La phase d’élaboration de l’ouvrage est arrivée à son terme. L’édition française est parue en novembre 2013 sous les éditions Bayard. Elle a vocation à être complétée d’éditions dans les autres langues de la région, en priorité en arabe, afin de permettre sa diffusion dans l’aire arabophone. L’ouvrage est accompagné d’une plateforme numérique dont les contenus, d’ores-et-déjà accessibles en français et en arabe, sont directement exploitables en classe et pendant les formations.

 

 

Acheter un exemplaire

 

 

 LA CONFÉRENCE DE LANCEMENT DES 2 ET 3 DÉCEMBRE 2013 

 

Une conférence de lancement a été coorganisée à Marseille les 2 et 3 décembre 2013, par Marseille-Provence 2013, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Villa Méditerranée, en présence de Rachid Benmokhtar Ben Abdellah, ministre marocain de l’éducation nationale, Mahmoud Abou Elnasr, ministre égyptien de l’éducation, d’Isselkou Ahmed Izid Bih, ministre mauritanien de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de la formation professionnelle et des représentants des autres ministères de la région. Son objectif était de présenter l’ouvrage aux autorités éducatives qui n’avaient pas été impliquées dans l’élaboration des contenus.

A cette occasion, 9 pays dont la France, la Tunisie, la Mauritanie, l’Egypte, le Liban, Malte, l’Allemagne, l’Italie et le Maroc à travers les académies de Ligurie, du Piémont et de Tanger-Tétouan, ont fait part de leur intention d’y participer.

 

 

 

 LES MODALITÉS DE MISE EN ŒUVRE 

 

La deuxième phase prend la forme des trois objectifs suivants qui seront mis en œuvre à partir du second semestre 2015 dans les pays francophones et arabophones puis selon l’avancée des autres éditions et de la plateforme numérique, dans les autres pays :

Introduction dans la formation initiale et continue des enseignants d’histoire : les formateurs (inspecteurs académiques, enseignants à l’université) qui auront été désignés par les partenaires (académies régionales, universités, institutions nationales et non gouvernementales) bénéficieront d’une formation initiale organisée à Marseille à la Villa Méditerranée. Ils auront ensuite pour mission de se réunir aux échelles nationales afin de mettre au point un module de formation, de l’expérimenter puis de l’évaluer afin qu’il puisse être utilisable ultérieurement.

Diffusion de l’ouvrage et de la plateforme numérique auprès des différentes cibles : décideurs des orientations des programmes, concepteurs de manuels scolaires, formateurs, enseignements et futurs enseignants d’histoire ;

Sensibilisation des ministères de l’éducation à l’ouverture des programmes d’histoire.

 

 

 SÉMINAIRE DE FORMATION INITIALE DES FORMATEURS ESABAC, ROME, 1ER ET 2 FÉVRIER 2016 

 

EN PARTENARIAT AVEC L’INSTITUT FRANÇAIS D’ITALIE

Trois des auteurs de l'ouvrage ont formé les 1er et 2 février à Rome un groupe de 20 formateurs responsables de la formation des enseignants du bac binational franco-italien. Le groupe des 20 formateurs assurera à son tour de février à mai, une série de formations auprès de 450 enseignants répartis dans les 20 régions italiennes. L’EsaBac (acronyme d’« Esame di Stato » et de « Baccalauréat ») est la première étape de la deuxième phase du projet de manuel commun d’histoire méditerranéenne qui vise l’introduction de l’ouvrage, élaboré dans une première phase, dans les systèmes nationaux d’enseignement et en particulier, dans la formation des enseignants d’histoire. Elle doit être mise en oeuvre dans chaque pays selon le même dispositif conçu en « cascade », à savoir la formation initiale d’un groupe de formateurs puis l’expérimentation par ce groupe, de formations auprès des enseignants.

 

LES PROCHAINES ÉTAPES EN ITALIE : 

3 février 2016, Florence, séminaire pour les enseignants EsaBac de Toscane (40 enseignants)
4 février 2016, Bologne : séminaire pour les enseignants EsaBac d’Emilie-Romagne (38 enseignants)
9 février 2016, Rome : séminaire pour les enseignants EsaBac du Latium
10 février 2016, Cosenza : séminaire pour les enseignants EsaBac de Calabre
16 février 2016, Civitanova Marche : séminaire pour les enseignants EsaBac des Marches 
16 février 2016 Foligno : séminaire pour les enseignants EsaBac d’Ombrie
17 février 2016, Teramo : séminaire pour les enseignants EsaBac des Abruzzes
19 février 2016 : Oristano : séminaire pour les enseignants EsaBac de Sardaigne
22 février 2016, Turin : séminaire pour les enseignants EsaBac du Piemont
26 février 2016, Gênes : séminaire pour les enseignants EsaBac de Ligurie
21 mars 2016, Bari : séminaire pour les enseignants EsaBac des Pouilles et Basilicata
22 mars 2016, Naples : séminaire pour les enseignants EsaBac de Campanie et Molise
3 mai 2016, Messina : séminaire pour les enseignants EsaBac de Sicile
5 mai 2016, Trapani : séminaire pour les enseignants EsaBac de Sicile