Agenda

1
Samedi 01 juillet 2017
Marseille au cinéma

MARSEILLE AU CINÉMA

proposé par Image de ville 

Samedi 1er juillet 2017 à partir de 11h

 

 

 

À l’occasion de la deuxième édition des Assises de la création cinématographique indépendante en France organisées par l’Association des Auteurs Réalisateurs du Sud-Est (AARSE), Image de ville présente – à destination du grand public – une programmation consacrée à Marseille au cinéma. Poser la question de la création cinématographique en région, c’est également interroger l’imaginaire du territoire, la manière dont il inspire le regard les cinéastes et ce que les lms en donnent à voir. En Provence - Alpes - Côte d’Azur, ce lien entre territoire et cinéma est riche d’une longue histoire et d’une grande diversité lmographique. Marseille en est l’un des « points cardinaux ».

Aussi, Image de ville a proposé à Katharina Bellan et Vincent Thabourey d’apporter leur contribution à cette programmation. L’un et l’autre – la première comme historienne du cinéma, le second comme critique – travaillent sur la question de la représentation de Marseille au cinéma. Une table-ronde ouvrira cette programmation, suivie par la projection de deux films, proposés et présentés par l’un et l’autre des invités. 

 

 

 PROGRAMME 

 

11h30 – table-ronde Marseille au cinéma – entre action et réalité, qu’est-ce que le cinéma donne à voir de la ville ? avec Katharina Bellan – historienne du cinéma (Aix Marseille Université) – et Vincent Thabourey – coordinateur de Cinémas du Sud et critique de cinéma.

 

14h – Trois places pour le 26, de Jacques Demy ( FIction – France – 1988 – 1h 46min.) proposé et présenté par Vincent Thabourey

Un comédien de music-hall, Yves Montand, revient dans la ville de son adolescence, Marseille, pour préparer le show de sa prochaine tournée internationale. Toutes ses groupies sont en émoi, en particulier Marion, qui ne rêve que des feux de la rampe. Lui songe souvent à Mylène, son amour de jeunesse, qu’il a laissé pour monter à Paris.

 

 

 

 

16h – Comme un aimant, de Akhenaton et Kamel Saleh ( FIction – France – 2000 – 1h 40min.) proposé et présenté par Katharina Bellan
 

Une bande de copains vit dans le quartier du Panier a Marseille. Une existence plutôt heureuse, faite de magouilles, de sorties, de soleil et de glande, mais      une vie sur laquelle plane la fatalité du quartier. 

 

Bande annonce

 

 

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles, réservation conseillée

par mail : billetterie@villa-mediterranee.org

ou par téléphone : 04 95 09 42 70 

 

3
du Lundi 03 juillet 2017 au Mercredi 05 juillet 2017
Colloque euroméditerranéen - Unismed

Colloque euro-méditerranéen - UNISMED

Du 3 au 5 juillet 2017

 

 

UNISMED, créée en 2005, intervient dans le domaine de la médiation et de la formation sur le fait religieux et laïcité ainsi que dans le cadre de projets visant au dialogue interculturel et à la prévention la radicalisation . Forte de cette expertise et de son travail de terrain, notre association a choisi, par cet événement au carrefour des cultures, de s’engager davantage afin de mutualiser les forces euro-méditerrannéennes pour répondre aux défis posés par la jeunesse et renforcer la cohésion de nos sociétés.

 

Programme complet et modalités d'inscription sur le site d'UNISMED 

 

Les partenaires

 

 

4
Mardi 04 juillet 2017
Climat, un défi pour la finance ?

 MARDIS DE LA VILLA 

 

Climat, un défi pour la finance ? 

 

 

 

LES MARDIS DE l'URBAIN - Avec  Maria SCOLAN, directrice de projets climat à la direction de la stratégie du groupe Caisse des Dépôts et Pierre DUCRET, contrôleur général et conseiller climat du Groupe Caisse des Dépôts, Président d'I4CE - Institut pour l'économie du climat. 

 

Les villes sont au cœur des transitions en cours : territoriale, gouvernance, écologique (énergie- mobilité durable et verte), ville intelligente – La prise en compte du climat est un élément clé pour réussir ces transitions

La finance oriente  profondément les formes de développement et de mutation des territoires. Ce sujet échappe en grande partie aux contrôles des politiques et des citoyens. A ce titre, ce mardi de l’urbain propose de mettre  en débat public l’ouvrage « Climat, un défi pour la finance ? » écrit par Pierre Ducret et Maria Scolan (édtions Les Petits matins, 2016) « Après la COP 21, la finance est au cœur des négociations sur le climat. Maintenir le réchauffement en deçà de 2 °C nécessite en effet une réorientation massive des investissements (…). Mais le secteur est-il prêt à opérer cette mutation ? »

 

 

 

 BIOGRAPHIES 

 

 

Maria Scolan est directrice de projets climat à la direction de la stratégie du groupe Caisse des Dépôts. Elle était précédemment directrice des relations institutionnelles et de la communication de CDC Climat, filiale de la Caisse des Dépôts dédiée à la transition écoligique et énergétique. Maria Scolan est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris (SciencesPo).

 

Pierre Ducret est Contrôleur général et Conseiller climat du Groupe Caisse des Dépôts, Président d'I4CE - Institut pour l'économie du climat. Il était précédemment, P-DG de CDC Climat, filiale de la Caisse des Dépôts dédiée à la transition écologique et énergétique de l’économie. Titulaire d’un DEA de philosophie, diplômé de l’IEP de Paris, Pierre Ducret a exercé, depuis sa sortie de l’ENA en 1982, différentes fonctions de direction au sein du groupe Caisse des Dépôts. Il dispose d’une forte expérience du management territorial, comme directeur régional de la Caisse des Dépôts en Aquitaine et en Rhône-Alpes puis comme directeur général des services du Grand Lyon. Successivement directeur à la branche retraites, secrétaire général du groupe puis directeur des services bancaires, il a parallèlement été, entre 2000 et 2010, responsable de la stratégie du développement durable du groupe Caisse des Dépôts avant de créer CDC Climat en 2010.

 

 

 

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

Entrée libre - Sur réservation

Horaire : 19h

Par mail à billetterie@villa-mediterranee.org

Par téléphone au 04 95 09 42 70 

 

 

 

7
Vendredi 07 juillet 2017
Campus international pour la coopération et le développement

L’agenda des Objectifs du développement durable

Pauvreté et changements climatiques 

Campus international pour la coopération et le développement, IRD/AMU

Le 7 juillet de 9h à 17h

 

 

 LE PROGRAMME 

 

MATIN

9h00-9h30 : ouverture 
Objet : Rappel de l’EEODD 2016. Mobilisation pour le nouveau programme de formation EEODD 2018 Panélistes :

Bernard Valero, (Villa Méditerranée)
Collectivité Région et /ou département et/ ou Métropole
Marie-Masclet de Barbarin, (AMU), vice-présidente du conseil d’administration IRD

9h30-11h30 : table ronde 1 - « Développement durable, pauvreté et globalisation » Organisateur : Raouf Boucekkine, (AMU), directeur de l’IMéRA

Objet : La réduction de la pauvreté est un des objectifs récurrents des politiques de développement de l’ONU, plus particulièrement depuis le Sommet du Millénaire en 2000. Les ODD ont intégré cet impératif dans un package plus global qui rend plus compte du caractère complexe des mécanismes d’appauvrissement (économiques, écologiques, politiques, géopolitiques...). Identifier ces mécanismes et concevoir des stratégies efficaces pour les contrecarrer requiert des approches diverses (écologie de la pauvreté, microéconomie du développement, anthropologie...) et au plus près du terrain. Cette table ronde se propose de faire un point sur ces approches et de dresser un premier bilan des stratégies anti- pauvreté éprouvées sur le terrain. 

Panélistes :

Mercedes Pascual (université de Chicago), écologie de la pauvreté Xavier Oudin (UMR DIAL), économiste

Alain Trannoy (AMSE & EHESS), économiste (inégalités)
Habiba Djebbari (AMSE), travail sur terrain au Mali
Efren Sandoval (IMéRA), anthropologue, travail sur terrain sur la frontière américano-mexicaine 

 

11h30- 12h00 : présentation des grands axes du programme de l’école d’été 2018

Panélistes : 

Jean-Marc Châtaigner (IRD), directeur général délégué
Sylvie Daviet (AMU), vice-présidente des relations internationales 

 

APRÈS-MIDI

14h00-16h00 : table ronde 2 - « Inégalités et changement climatique » Organisateur : Joël Guiot, (CNRS), directeur de recherche, Labex OT-MED (AMU)

Objet : Suite à l’accord de Paris de décembre 2015, un des points les plus critiques est celui de la justice climatique. En plus de la responsabilité historique des pays développés dans la situation actuelle, il s’avère que les mesures préconisées pour l’adaptation et l’atténuation des impacts du changement climatique ne sont pas indolores pour les pays pauvres, et cela sans comparaison avec leur faible responsabilité. Le fond vert a été mis en place pour aider ces pays à la reconversion de leur économie et à palier les impacts des changements en cours. Mais il se pose toujours le problème de la responsabilité morale, de la reconnaissance des responsabilités (nécessaire à des relations saines entre les différents acteurs), de la compensation (peut-elle être estimée scientifiquement?), l’identification des risques nécessaires pour assister les pays vulnérables, le transfert des connaissances pour que les pays pauvres soient capables d’évaluer leurs préjudices et de discuter à armes égales avec les pays riches.

Panélistes :

Jean-Pascal van Ypersele, (GIEC), vice-président (2008-2015), membre du GSDR depuis 2016, physicien du climat Jean-Paul Moatti, (IRD), président-directeur général, membre du GSDR depuis 2016

Henri Waisman, (IDDRI), Coordinator of the Deep Decarbonization Pathways Project (DDPP), Senior Research Fellow Climate Program, membre du GIEC

Sandrine Maljean-Dubois, (CNRS), directrice de recherche, UMR Droits international, comparé et européen, faculté de droit et de science politique d’AMU, Aix-en-Provence 

Hindou Oumarou Ibrahim, (AFPAT), association des femmes peuls et autochtones du Tchad 

 

16h30- 17h00 : Biodiversité et changements climatiques : Un enjeu majeur du nouvel Agenda 2030

Bruno David, (Muséum national d’Histoire naturelle), président 17h00- 18h00 : présentation du rôle du GSDR et de son agenda

Panélistes :

Jean-Paul Moatti, président-directeur général de l’IRD
Jean-Pascal van Ypersele, vice-président du GIEC (2008-2015), membre du GSDR depuis 2016, physicien du climat 

 

 

RESERVÉ AUX PROFESSIONNELS

 

11
du Mardi 11 juillet 2017 au Lundi 17 juillet 2017
FID Marseille

140 films originaires de 34 pays pour la plupart inédits une rétrospective consacrée cette année à Roger Corman, des rencontres, des expositions...

 

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME COMPLET 

 

Chaque année début juillet, le FIDMarseille, Festival International de Cinéma de Marseille, présidé par Paul Otchakovsky-Laurens et dirigé par Jean-Pierre Rehm, propose un programme de  films à près de 23 000 spectateurs, dans dix lieux partenaires à Marseille, dont la Villa Méditerranée. Le festival présente un grand nombre de films en première mondiale, de premiers films, et s’impose aujourd’hui comme un gisement de nouvelles cinématographies, productions documentaires aussi bien que fictions.
Le FIDMarseille organise également le FIDLab, plateforme de soutien à la coproduction internationale, le FIDCampus, atelier de formation d’étudiants méditerranéens, et de nombreuses projections hors les murs pendant toute l’année.

 

Pendant toute la durée du festival, la Villa accueille au niveau -2 l'exposition Les émotions vont au travail de Zoé Belof. Entrée libre

 

 

 LES FILMS PROJETÉS À LA VILLA MÉDITERRANÉE 

Mercredi 12 juillet

10h

PESCHIERA / LAGO MAGGIORE E LAGO DI COMO / LIGURIA Italie/ 1907-1913/ 10'

LE CORSE DI MIRAFIORI Giovanni Vitrotti Italie/ 1910/9'

PRIMO CIRCUITO AEREO INTERNAZIONALE DI BRESCIA Italie/ 1909/ 13'

LA TRAITE DES BLANCHES August Blom Danemark/ 1911 /55'

12h

LES COWBOYS Julie Chaffort France/2016/30’ Première Mondiale

Dans un poney club, des cowboys jouent ou ne jouent pas à s’exercer au pistolet, à pêcher à la ligne, à dire des répliques de dessins animés.

WASTE NO.1 MONEY Jan Ijäs Finlande, Zimbabwe/2017/ 17' Première Mondiale

Confrontés à une inflation sans précédent, les zimbabwéens se délestent de la monnaie locale et se replient sur le dollar américain, qu'ils cachent sous leurs habits puis lavent à la machine.

WASTE NO.2 WRECK Jan Ijäs Finlande, Italie/2016/7' Première Française

Au large de Lampedusa, le cimetière sous-marin des réfugiés côtoie les plages paradisiaques mises en avant par l'industrie du tourisme. Comment filmer ce qu'on refuse de montrer?

WASTE NO.3 BOOM Jan Ijäs Finlande/2017/ 17' Première Mondiale

Dans le nord de la Finlande, les forcées armées se débarrassent des explosifs périmés en les enclenchant. Jan Ijäs capte la déflagration et surprend ces soldats qui, tout autour, y assistent.

 

13h45

SOUTHERN BELLE Nicolas Peduzzi France/2017/86' Première Mondiale

Portrait d’une jeune riche sudiste et de ses connaissances: portrait d’une Amérique perdue

 

15h30

A RIDE THROUGH PRAGUE IN AN OPEN TRAM Jan Kříenecký République Tchèque/ 1908/2’

NICK WINTER ET LE VOL DE LA JOCONDE France/ 1911 / 10’ KAFKA VA AU CINÉMA Hanns Zischler Allemagne, France/2002/55’

 

17h

PERFORMANCE LECTURE Par Hanns Zischler autour de ses recherches sur Kafka et le cinéma.

TABLE RONDE Région ProvenceAlpes-Côte d'Azur (3e étage) 

 

19h 

LE LION EST MORT CE SOIR - Film en fabrication - Nobuhiro Suwa France, Japon/2017/  - En postproduction

Quand le grand Jean-Pierre Léaud rencontre une bande d'enfants, comédiens amateurs, avec pour toile de fond un film d'horreur. Variation autour de la fabrication du dernier opus de Nobuhiro Suwa qui sera sorti de laboratoire à la fin de l'été.

Séance Spéciale Région Provence-Alpes-Côtes d'Azur 

 

Jeudi 13 juillet

10h15

CELEBRATING 300 YEARS OF THE ROMANOV DYNASTY Russie/ 1913/ 16'

DER ANDERE Max Mack Allemagne/ 1913/77’

 

14h45

IN AWE Benoit D. Julien France/2016/30’ Première Mondiale

L'errance amoureuse d'un jeune asocial entre virtuel et violence. Dans un New-York déserté par une tempête de neige, il fait la rencontre d'un fascinant golden boy.

WARLESS DAY Hamed Mohammadi Allemagne/2017/60' Première Mondiale

Alors que Solmaz Vakilpour prépare une action en Allemagne, une amie iranienne l'appelle: elle veut s'afficher nue dans les rues de Téhéran.

 

16h30

BRAGUINO Clément Cogitore France/2017/49' Première Mondiale

La vie et destin dans une petite communauté familiale de Vieux Croyants perdue au coeur de la taïga sibérienne.

NEVER-ENDING CONVERSATION. MAMLEYEV Dmitry Mamuliya, Valentina Antonova Russie/2017/52' Première Internationale

Portrait du romancier russe Yuri Mamleyev, personnalité sombre et fantasque auquel le film, dans sa matière visuelle et sonore, reste fidèle.

 

18h30

L’EXILÉ Marcelo Novais Teles France, Brésil, Portugal, Irlande, Royaume-Uni /2017/95' Première Mondiale

Autoportrait d’un jeune acteur brésilien à Paris, portrait d’une génération d’acteurs devenus depuis icônes.

 

20h45

UNREST Philippe Grandrieux France/2017/45' V.O. Français Première Mondiale

Le corps d’une jeune femme s’exhibe dans sa pleine nudité, puis se retire peu à peu vers sa nuit. Film déconseillé aux moins de 18 ans

 

Vendredi 14 juillet

10h

TIJUANA TALES Jean-Charles Hue France/2017/ 12’

Un homme revient à Tijuana dans l'espoir de retrouver une femme qui s'est perdue dans la drogue et la nuit.

RIFLE Davi Pretto Brésil, Allemagne/2016/88’ V.O. Portugais ST. Anglais

Première Française Dans une région reculée du Brésil, Dione, un mystérieux jeune homme, trouve du travail dans une ferme.

 

12h

IL CANTO DEL MARE Claudia Neubern France/2017/44' Première Mondiale

Une chanteuse rencontre un pêcheur à Beauduc, en Camargue. À la manière du fil discret d’une araignée, le film saisit êtres et lieux, pour les mieux regarder.

SAINTS'GAME Amélie Derlon Cordina Belgique, France/2017/50' Première Mondiale

À partir de récits et d'expériences d'éloignement du pays d'origine, une réflexion sur la transmissions par les images des codes et des gestuelles.15h

 

14h

DEM EL AUGE DEL HUMANO Eduardo Williams Argentine, Brésil, Portugal /2016/97’

À Buenos Aires, Exe vient de perdre son travail et ne cherche pas à en retrouver. Il rencontre sur internet Alf, du Mozambique, qui lui s'apprête à s'enfuir dans la jungle avec un troisième garçon. Chacun suit sa course. Film déconseillé aux moins de 14 ans

Séance Spéciale Collectif

 

16h15

VITALIUM, VALENTINE! Jean-Charles Fitoussi France/2017/60' Première Mondiale

Le professeur Stein expérimente sur les occupants du château afin de faire revivre les anciens habitants des lieux et tenter de décrypter leurs actions. 

 

17h45

MARIANA Chris Gude Colombie/2017/64' Première Mondiale

A Guajira, en Colombie, des personnages arpentent un paysage désertique et se croisent pour fabriquer des récits en suspens.

 

19h30

7 PARDEH Sepideh Farsi Afghanistan, France/2017/80' Première Mondiale

La cinéaste part avec sa caméra pour une traversée de l'Afghanistan, construisant au fil de ses rencontres un portrait tant politique que subjectif et intime du pays.

 

21h30

OSTINATO, NOTES POUR LA MÉDITERRANÉE Anne-Marie Faux France/2017/67’ Première Mondiale

Poème visuel sur une tentative de définition de nos identités, au mépris du silence, entre passé et présent autour de la Méditerranée.

 

Samedi 15 juillet

10h

DEATH RACE 2000 Paul Bartel États-Unis/ 1975/80’

Dans un futur proche, la rébellion infiltre une course automobile dont les participants gagnent des points en renversant les piétons.

 

13h

MUSEUMSWÄRTER Alexander Gratzer Autriche/2016/3' Première Internationale

Seul dans la salle qu'il est censé surveiller, un gardien de musée se laisse aller à fredonner une chanson.

UCCELLO Astrid de la Chapelle France/2016/2'

Une épopée sur branches et en sous-bois qui se télescope: nature et peinture, uccelli et Uccello.

À BOUT PORTÉS Clémence Poésy France/2016/9'

Portrait au travail d'un groupe de jeunes danseurs de l'Opéra National de Paris. 

KITCHEN DREAMS Arvin Medghalchi Iran/2017/ 14’ Première Mondiale

L'histoire d'une femme qui se crée un espace imaginaire et poétique pour échapper à une existence ennuyeuse et un odieux mari.

THE PEACEKEEPER Pierre Edouard Dumora France/2017/ 19'

Dans un monde où la vie disparaît, un GI Joe amnésique part à la recherche de son identité.

 

14h15

LIQUID SONIC PALINDROME Lisa Kortschak Autriche/2016/ 15' Première Internationale

Le palindrome musical excède la natation synchronisée par une notation imaginaire de chaque posture, aérienne ou aquatique, dans une vaste piscine.

KÉKSZAKÁLLÚ Gastón Solnicki Argentine/2016/72' Première Française

Soudainement, Le château de Barbe-Bleue de Béla Bartók submerge le quotidien estival de quelques adolescents en vacances entre Buenos Aires et Punta del Este.

 

16h15

1048 LUNES Charlotte Serrand France/2017/60' Première Mondiale

Librement inspiré d’un texte d'Ovide sur l’attente des grandes amoureuses de la mythologie grecque, de Phyllis à Pénélope, le film revisite à nouveau frais ces figures féminines.

 

17h45

TINSELWOOD Marie Voignier France, Allemagne/2017/82' Première Internationale

Aux confins du Cameroun, immersion dans la forêt tropicale vue à travers ses usagers. S'y entremêlent ses mythes, son passé colonial comme les enjeux contemporains.

 

19h45

LUTTE JEUNESSE Thierry de Peretti France/2017/58' Première Mondiale

Lors du casting pour le rôle principal de Une Vie violente, des jeunes hommes corses témoignent face caméra du rapport qu'ils entretiennent avec leur île, son passé et son présent. 

 

21h15

TRIVIAL POÈME Florence Pazzottu France/2017/20' Première Mondiale

Beyrouth, ville en perpétuelle reconstruction. Ou comment l'évocation du poème et de sa forme se présente à travers la question politique et de l'espace. 

 

I USED TO SLEEP ON THE ROOFTOP Angie Obeid Liban, Qatar/2017/61' Première Mondiale

Deux femmes, une Syrienne de 53 ans et une Libanaise de 27 ans, doivent cohabiter dans un petit appartement de Beyrouth, attendant chaque jour une opportunité pour atteindre un ailleurs rêvé.

 

Dimanche 16 juillet

11h

MUSEUMSWÄRTER Alexander Gratzer Autriche/2016/3’ Première Internationale

Seul dans la salle qu'il est censé surveiller, un gardien de musée se laisse aller à fredonner une chanson.

UCCELLO Astrid de la Chapelle France/2016/2’

Une épopée sur branches et en sous-bois qui se télescope: nature et peinture, uccelli et Uccello.

À BOUT PORTÉS Clémence Poésy France/2016/9’

Portrait au travail d'un groupe de jeunes danseurs de l'Opéra National de Paris.

KITCHEN DREAMS Arvin Medghalchi Iran/2017/ 14’ Première Mondiale

L'histoire d'une femme qui se crée un espace imaginaire et poétique pour échapper à une existence ennuyeuse et un odieux mari.

THE PEACEKEEPER Pierre Edouard Dumora France/2017/ 19’

Dans un monde où la vie disparaît, un GI Joe amnésique part à la recherche de son identité.

 

12h15

LE CŒUR DU CONFLIT Judith Cahen, Masayasu Eguchi France, Japon/2017/79' Première Mondiale

Fable burlesque et politique où Judith et Masa, de Paris à Fukushima et Hiroshima, s'interrogent sur comment et pourquoi faire un film alors que la catastrophe menace.

14h15  

SANS BRUIT, LES FIGURANTS DU DÉSERT Michał Mądracki, Maciej Mądracki, Gilles Lepore Pologne, France/2017/64' Première Mondiale

À Ouarzazate, au Maroc, ville de tournage de superproductions, faire venir des figurants au premier plan, les laisser être héros de ces légendes, et de leur propre existence aussi.

16h15

TRIVIAL POÈME Florence Pazzottu France/2017/20’ Première Mondiale

Beyrouth, ville en perpétuelle reconstruction. Ou comment l'évocation du poème et de sa forme se présente à travers la question politique et de l'espace.

 USED TO SLEEP ON THE ROOFTOP Angie Obeid Liban, Qatar/2017/61’ Première Mondiale

Deux femmes, une Syrienne de 53 ans et une Libanaise de 27 ans, doivent cohabiter dans un petit appartement de Beyrouth, attendant chaque jour une opportunité pour atteindre un ailleurs rêvé

18h15

LUTTE JEUNESSE Thierry de Peretti France/2017/58’ Première Mondiale

Lors du casting pour le rôle principal de Une Vie violente, des jeunes hommes corses témoignent face caméra du rapport qu'ils entretiennent avec leur île, son passé et son présent.

 

19h45

RÊVENT-ELLES DE ROBOTS ASTRONAUTES? Sarah del Pino France/2017/25’ Première Mondiale

Une ferme automatisée peut-elle programmer la réalisation d'un film énumérant les étapes de l'exploitation de quelques animaux? Rurale-fiction.

LA LUCARNE DES RÊVES Cendrine Robelin France/2017/58’ Première Mondiale

Une approche de la musique concrète ou électroacoustique avec quatre compositeurs dans un film favorisant le geste à la parole.

 

Lundi 17 juillet

11h

TODO LO DEMÁS Natalia Almada Mexique, États-Unis, France/2016/97’ Première Française

Doña Flor a travaillé 35 ans dans le même bureau. Un jour, alors qu'elle est paralysée par la peur, elle est touchée par un geste de bonté et apprend à redevenir visible. 

13h15

OSTINATO, NOTES POUR LA MÉDITERRANÉE Anne-Marie Faux France/2017/67’ Première Mondiale

Poème visuel sur une tentative de définition de nos identités, au mépris du silence, entre passé et présent autour de la Méditerranée. 

 

15h

ARÁBIA Affonso Uchôa, João Dumans Brésil /2017/96' Première Française

André, jeune homme vivant dans une banlieue industrielle de Ouro Preto, au Brésil, trouve un carnet appartenant à l’un des ouvriers de l’usine…

Séance Spéciale Rencontres du cinéma Sud-Américain de Marseille 

 

20h

Palmarès suivi du film de clôture
Sur invitation

LA CAMÉRA DE CLAIRE Hong Sang-soo France, Corée du Sud/2017/69’

Avec: Isabelle Huppert

Tourné pendant le Festival de Cannes de 2016, le film suit les différentes rencontres entre Claire, professeur et photographe amateur, et une équipe de professionnels coréens.

 

 

11
du Mardi 11 juillet 2017 au Lundi 17 juillet 2017
LES ÉMOTIONS VONT AU TRAVAIL

Exposition

LES ÉMOTIONS VONT AU TRAVAIL

Zoe Belof

Dans le cadre du FID Marseille

du 11 au 17 juillet

 

 

Les objets connectés se mettent chaque jour davantage à notre service et nous promettent un monde magique peuplé d'assistants dévoués et discrets. Mais quelles réalités se cachent derrière cet argument commercial quand les données collectées à l'insu des utilisateurs sont monétisées?

Dans son travail d'installation, Zoe Beloff ne dénonce pas simplement la possibilité de telles dérives, elle propose d'en saisir les fondements qui remontent au XIXe siècle, lorsque les techniques d'imagerie et d'enregistrement se sont mises au service du contrôle des corps et des affects. Les emojis n'en sont pas les seuls symptômes: avec notre complicité ou pas, aujourd'hui, nos émotions sont mises au travail. La création de cette exposition, fruit d’un travail en résidence, répond à l'invitation de l'École Supérieure d’Art et Design de Valence (ESAD Valence).

 

 

Entrée libre

Niveau -2 de la Villa Méditerranée

1
5