Agenda

7
Mardi 07 février 2017
Nous avons créé Daech : de Nasser à l’Etat islamique, les responsabilités occidentales

 MARDIS DE LA VILLA 

 

NOUS AVONS CRÉÉ DAECH : DE NASSER À L'ÉTAT ISLAMIQUE, LES RESPONSABILITÉS OCCIDENTALES

 

Avec Antoine SFEIR,  journaliste et un politologue français d’origine libanaise

GEOPOLITIQUE - En partenariat avec Euromed-IHEDN

 

Pourquoi Daech ?  En 2003, au mépris de la souveraineté des nations, et en se prévalant du devoir d’ingérence uniquement dévolu aux pays du Nord, les Américains ont envahi l’Irak.

En 2011, à l’occasion des « printemps arabes », la France et son chef d’Etat ont cru bon d’intervenir en éclatant la Libye, à la fois sur le plan tribal et le plan régional.  Nous avons sauvé la population de Bengazi et laissé mourir celle de Syrte.  Les populations arabo-méditerranéennes ont de plus en plus l’impression de subir une véritable « croisade » et ont tendance à croire que l’Etat islamique, autoproclamé et terroriste, est une résistance à ce néo-colonialisme à peine masqué de l’Occident.

Pour mieux comprendre cet enchevêtrement, une plongée historique s’impose à la fois sur le plan religieux et sur celui de la géopolitique.

 

 BIOGRAPHIE 

 

Antoine Sfeir, né à Beyrouth, Liban, est un journaliste et un politologue français d’origine libanaise.

Co-responsable du service étranger du quotidien francophone libanais L’Orient-Le Jour de 1968 à 1976, il participe en 1977 à la fondation du journal J’informe. Jusqu’en 1989, il est journaliste à La Croix et au Pèlerin. C’est également un collaborateur du journal Le Point, des quotidiens l’Opinion et Le Figaro, ainsi que des revues Études, Esprit, Afrique et Asie Modernes et Politique internationale. Fondateur et directeur des Cahiers de l’Orient en 1986, il préside également le Centre d’Études et de Réflexion sur le Proche-Orient, le monde arabe et l’Afrique du Nord (CERPO-MAAN) et a enseigné les relations internationales au CELSA-Paris IV. Depuis septembre 2014, il est président de l’ILERI ((Institut libre d’étude des relations internationales) à Paris. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, essais et conférences sur le monde arabe et musulman.

 

 


 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Horaire : 19h

10 €/ Accès gratuit pour les membres d’Euromed-IHEDN et les étudiants.

Par mail à entretiens.euromed.ihedn@wanadoo.fr

Par téléphone au 06 34 19 28 79

 

 

 

9
Jeudi 09 février 2017
A bon port !

APÉROS SCIENCES -  A bon port !

Jeudi 9 février 2017 à 18h

 

De rive en rive, des millions de tonnes de marchandises transitent via la Méditerranée. A quoi ressemblent les ports d'aujourd'hui ? Comment ont-ils évolué ? Comment les relations entre les villes et leurs ports se composent désormais ?

A l’heure où le littoral marseillais change de visage avec le programme Euroméditerranée, où des villes telles que Gênes ont transformé le port antique en centre culturel et de loisirs, l’activité des ports en Méditerranée est de plus en plus plurielle. Quels impacts sur les circuits de marchandises ? Sur la place des grands ports 

 

 INTERVENANTS 

 

Nathalie Fabbe-Costes est directrice du laboratoire CRET-LOG et membre de l’Institut Méditerranéen des Transports Maritimes. Elle s’est notamment intéressée aux flux mondiaux de marchandises et à la logistique dans les ports.

 Alberto Cappato est directeur général du Porto Antico di Genova et professeur d’économie et d’organisation des entreprises à la faculté d’ingénierie de l’université de Gênes. Il s’intéresse au renouveau urbain des ports.

Xavier Moiroux est chargé d'études au pôle développement économique et stratégique de l'Agence d'urbanisme de l'agglomération marseillaise (Agam)

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Horaire : 18 heures

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Contact : conference@ird.fr

 

9
Jeudi 09 février 2017
les écrans d'Aflam

LES ÉCRANS D'Aflam

Cycle "Secrets, tabous, traditions ?"

Projection du film RENGAINE de Rachid DJAIDANI

Le 9 février à 14h

 

 

La Villa Méditerranée / AViTeM poursuit et enrichit son partenariat avec Aflam en s'associant aux Ecrans d'Aflam dans la cité, rendez-vous mensuels avec les cinématographes arabes : de janvier à juin 2017, la séance de 14h des Ecrans d'Aflam sera programmée à la Villa Méditerranée, la séance du soir restant programmée au VIDEODROME2. Destinées en priorité aux groupes (scolaires et partenaires sociaux et associatifs), ces séances seront ouvertes au public (réservation conseillée). 

 

 

 LE PROGRAMME 

 

 

RENGAINE de Rachid DJAIDANI
avec Slimane Dazi, Stéphane Soo Mongo et Sabrina Hamida, France, 2012, 1h15, fiction
 
Paris, aujourd'hui. Dorcy, jeune Noir chrétien, veut épouser Sabrina, une jeune Maghrébine. Cela serait si simple si Sabrina n'avait pas quarante frères et que ce mariage plein d'insouciance ne venait cristalliser un tabou encore bien ancré dans les mentalités de ces deux communautés : pas de mariage entre Noirs et Arabes. Slimane le grand frère, gardien des traditions, va s'opposer par tous les moyens à cette union...

 

Rachid DJAIDANI débute en tant qu’assistant régie sur La Haine de Mathieu Kassovitz avant de devenir champion de boxe anglaise puis comédien. Il publie en parallèle trois romans et réalise plusieurs documentaires ainsi qu’une web série. Après 9 années de travail, il finalise Rengaine, tourné sans aucun financement, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs et nommé au César du Meilleur premier film. 

 

Bande annonce

 

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Réservation conseillée

par mail : billetterie@villa-mediterranee.org

ou par téléphone 04 95 09 42 70

Réservation obligatoire pour les groupes scolaires, sociaux et culturels: 
mediation@aflam.fr  ou  04 91 47 73 94 

14
du Mardi 14 février 2017 au Mercredi 15 février 2017
DiafrikInvest - Réunion de lancement

Diafrik Invest a pour ambition d’accélérer la mobilisation des diasporas pour le développement économique en stimulant et renforçant les co-investissements et co-entreprises entre les business angels et entrepreneurs de la diaspora de Tunisie, Maroc et Sénégal basée en Europe et au Maghreb (sénégalais), et leurs homologues des pays d’origine. Le projet vise également à accompagner les trois pays dans le développement de nouvelles stratégies à destination des diasporas économiques.

Le projet est mis en œuvre dans le cadre du Dialogue Euro-Africain sur la Migration et le Développement (Processus de Rabat). Ill est financé, pour un montant de 2 millions d'euros, par l'Union européenne à travers la Direction générale du développement et de la coopération.

De décembre 2016 à décembre 2019, ANIMA et ses 6 partenaires réaliseront une trentaine d’opérations à destination des entrepreneurs, des business angels de la diaspora et des institutions marocaine, tunisienne et sénégalaise.

La réunion de lancement à la Villa Méditerranée les 14 et 15 février a pour but de faire connaitre l’existence du projet et l’expérience de ses partenaires à un large public (médias et institutions intéressées) et permettra aux partenaires et associés du projet de se rencontrer et de dégager une vision commune des objectifs du projet et de ses principales activités. Elle permettra également d’amorcer la coordination des premières activités. Les partenaires en retireront une compréhension précise de leur rôle, du plan d'action, du guide de procédures et des règles de communication du projet.

 

 

 LE PROGRAMME 

 

Mardi 14 février

 

Réunions de consortium (sur invitation)

 

9h00 – 9h30 Accueil des participants (pause-café en continu sur la journée)

 

9h30 – 10h00 Objectifs et attentes vis à vis du projet

 

10h00 – 10h30 Tour de table

Co-demandeurs
Partenaires associés

10h30 – 11h30 Gouvernance et mise en œuvre

 

11h30 – 13h00 Communication Diafrik Invest

 

14h00 – 15h30 Procédures administratives et financières

 

15h30 - 17h00 Atelier sur la mise en œuvre du bloc d’activités A1

 

Mercredi 15 février

Conférence publique

 

9h00 – 9h30 Accueil des participants : café et enregistrement

 

9h30 – 9h50 Introduction et présentation du projet DiafrikInvest - M. Emmanuel Noutary, Délégué Général, ANIMA Investment Network

 

9h50 – 10h45 Les enjeux de la mobilisation des talents biculturels

Représentant de la Commission européenne

Mme Agnès Rampal, Présidente Commission Euro-Méditerranée, Conseil Régional PACA

M. Louis Berthelot, Ministère des Affaires étrangères et du Développement international

M. Younes Dirhoussi, Consul Général du Maroc ou Représentant(e) du MRE

M. Naceur Essid, Consul Général de la Tunisie

Mme Yandé Ndiaye, Consul Général du Sénégal

Modération : Emmanuel Noutary, ANIMA

 

11h00 – 12h00 Expériences et ambitions pour le projet Diafrik Invest

M. Tahar Rahmani, Délégué Général, ACIM

M. Guy Gustini, Président, ADER Méditerranée

Mme Douja Gharbi, Vice-Présidente, CONECT Tunisie

Mme Zineb Rarhasse, Directrice, Start-Up Maroc

M. Issoufou Traoré, Président, CJD Sénégal

M. Boubacar Sangaré, Délégué Général, AM Be KOUN

Mme Yasmine Soufiani, Chef de service coopération, AMDI

Modération : M. Aurélien Baudoin, Chef de projet DiafrikInvest, ANIMA

 

12h00- 12h30 Echange avec le public

 

12h30 – Signature de l’accord de partenariat

 

Réunions de consortium (sur invitation)

 

14h00 – 15h30 Atelier sur la mise en œuvre du bloc d’activités A2

ACIM et partenaires

 

15h30 – 16h30 Atelier sur la mise en œuvre du bloc d’activités A3

ANIMA et partenaires

 

16h30 – 17h00 Clôture du comité de pilotage

 

 

 

24
du Vendredi 24 février 2017 au Dimanche 26 mars 2017
Archiméditerranéenne

ARCHIMÉDITERRANÉENNE

Exposition du 24 février au 26 mars 2017

 

Après la Galerie d’achitecture à Paris, l'exposition- rétrospective "Archiméditerranéenne" consacrée aux œuvres de l’architecte marseillaise Corinne Vezzoni est présentée à la Villa Méditerranée du 25 février au 26 mars 2017.

 

Cette exposition est le fruit de pratiques architecturales spécifiques telles que la commande publique, l'urbanisme voire la commande mixte. Elle présente les choix, les stratégies que l'architecte est amenée à définir pour pousuivre son oeuvre au profit de tous, quel que soit le contexte du projet.

L'agence de Corinne Vezzoni s'intègre dans la production française du nouveau siècle : une production qui reste à l'échelle humaine, où la valeur d'isage habite encore l'architecte, dans l'expression de sa réponse unique.

L'exposition présente des maquettes ainsi que des esquisses, plans et photos des bâtiments emblématiques dans une démarche didactique et vivante.

 

 

Entrée libre

Fermée le lundi

 

Visites de groupe sur réservation : 

Par mail : billetterie@villa-mediterranee.org

Par téléphone : 04 95 09 42 70

 

 

24
du Vendredi 24 février 2017 au Mercredi 29 mars 2017
Art Solaire

Fleurs Solaires Dansantes in situ

 Alexandre Dang 

Exposition du vendredi 24 février au 29 mars 2017

par la Galerie Itinérante de l’IUP AIC

 

 

Alexandre Dang est un artiste engagé qui vise à travers ses œuvres à susciter une prise de conscience sur des questions liées au développement durable et aux énergies renouvelables.

 

Ses œuvres cinétiques intitulées “Fleurs Solaires Dansantes” illustrent son implication et ont été notamment exposées au Musée National de Singapour en 2015, au Musée d’Art contemporain (MOCA), de Taipei en 2014, au Musée des Beaux-Arts de Tournai, au Musée des Beaux-Arts de Singapour en 2011 et 2012, au pavillon belge de l’Exposition Internationale de Yeosu (Corée du Sud) en 2012, aux pavillons belge et européen de l’Exposition Universelle de Shanghai en 2010, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles en 2009... 

 

Il s'agit du 3ème volet du triptyque artistique et culturel engagé avec la Galerie Itinérante de l'IUP AIC depuis 2015 : après la monstration des œuvres sur papier à Arles à l'Espace van Gogh, après les vidéos des installations des Dancing Flowers à Aix-en-Provence à l'Arcade PACA - la présente exposition consiste en une installation in situ d'un Jardin Vertical de Fleurs Solaires Dansantes.

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Du mardi au vendredi de 12h à 18h 

Samedi, dimanche de 10h à 18h

Rez de chaussée de la Villa Méditerranée (Atrium)

Entrée libre

 

 

 POUR ALLER PLUS LOIN 

 

Le site d'Alexandre Dang

 

Des exemples de réalisation d'art solaire en vidéo : 

 

 

 

 

28
Mardi 28 février 2017
La transition énergétique par le paysage

MARDIS DE LA VILLA 

 

La transition énergétique par le paysage

 

 

LES MARDIS DE l'URBAIN Avec Bertrand FOLLÉA, paysagiste, Grand Prix du Paysage, 2016.

 

La transition énergétique est en marche. Elle invite à transformer puissamment notre cadre de vie et nos modes de vie. Dans quel cadre et selon quels modes voulons-nous vivre ? On aurait tort de considérer cette question comme subalterne. L’urgence de la mise en œuvre de la transition interdit l’échec dans son processus de concrétisation ; or des blocages apparaissent déjà, - alors même qu’elle ne fait que s’engager -, sur des considérations souvent paysagères. Ici et là on dénonce une prise en compte insuffisante du paysage tel que vécu et perçu par les habitants ; on s’oppose aux projets ; la transition, à peine émergente, s’enlise ou risque de s’arrêter.

La qualité paysagère globale ne sera pas acquise par la seule addition des actions menées en faveur de la transition, aussi nobles et vertueuses soient ces actions prises chacune individuellement. Le paysage à voir et à vivre ne peut être la conséquence hasardeuse de la transition : il a au contraire vocation à être la cause commune. C’est en mettant cette question au cœur de la réflexion que l’on passera du paysage fortuit au paysage voulu ; que l’on intéressera les habitants à la transition sans les perdre dans la complexité technique ; que l’on mettra en mouvement la population, en la faisant passer d’une position paysagère spontanément défensive et conservatrice à une dynamique paysagère attentive mais exprimée, négociée, ouverte et prospective.

 

La Chaire paysage et énergie, créée il y a moins de deux ans au sein de l'Ecole nationale supérieure de paysage Versailles-Marseille, fait le pari de la pertinence de la démarche paysagère pour concrétiser la transition énergetique. Elle l’expérimente déjà par des ateliers de travail associant étudiants, professeurs et partenaires de la transition, elle soutient la recherche et la création dans ce domaine.

 

Ce "Mardi de l'urbain" sera l'occasion de présenter ces premières expériences et d'en débattre.

 

 BIOGRAPHIE 

 

 

Bertrand Folléa est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage et  titulaire du D.E.A. ‘Jardins, paysages, territoires’ délivré par l’Ecole d’Architecture Paris-La Villette et l'Ecole des  Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS).

Co-fondateur, avec Claire Gautier, de l’agence Folléa-Gautier paysagistes urbanistes, il dispose de plus de 25 années d'expériences d’urbanisme, d’aménagement du territoire et de     maîtrise d ’œuvre .  Il est paysagiste-conseil de l'Etat depuis 1994  et ancien paysagiste-conseil du Ministère de la Culture, auprès de la Direction de l’architecture et du patrimoine (2004-2009).

 Grand prix national du paysage en 2016.

 

Il est par ailleurs engagé dans l'enseignement et la recherche : 

- directeur de la chaire d'entreprise 'Paysage et énergie' à l’Ecole nationale supérieure de paysage de Versailles - Marseille (ENSP) ;

- enseignant de l'unité d'enseignement "Démarches paysagistes et politiques publiques en Europe"’ du Master 2 ‘Théorie et démarche du projet de paysage’ (ENSP) ;

- professeur associé à l'Ecole nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois/INSA Centre Val de Loire. 

 

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

Entrée libre - Sur réservation

Horaire : 19h

Par mail à billetterie@villa-mediterranee.org

Par téléphone au 04 95 09 42 70 

 

 

1
5