Agenda

2
Mardi 02 mai 2017
L'INVENTION D'UN CITOYEN EURO-MÉDITERRANÉEN

  MARDIS DE LA VILLA  

 

L'INVENTION D'UN CITOYEN EURO-MÉDITERRANÉEN

 

Avec Mohamed TOZY, politologue, Ecole de Gouvernance et d'Economie de Rabat

ÉCONOMIE et SOCIÉTÉ, Cycle "Gouvernance et transformations structurelles" - En partenariat avec La Tribune , l'AMSE et l'IMéRA

 

 

Mohamed Tozy se propose d’analyser les résultats de trois campagnes d’enquête réalisées entre 2013 et 2017 par la fondation euroméditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures.

Au–delà de la construction d’un champ de comparaison Euro-Mediterranéen qui  associe ces deux pôles (européen et méditerranéen) Mohamed Tozy insistera sur le caractère innovant de son projet scientifique. Il a questionné plus de 40 000 citoyens appartenant à plus de 30 pays de l'espace Euro-Mediterranéen.

Il s’agit autant d’un acte de foi que d’un acte scientifique. Mohamed Tozy démontrera « qu’on est en présence d’un pari sur l’avenir, d’une quête d’assurance sur un projet qui peine à démarrer et qui est confronté à de multiples obstacles : la mauvaise volonté des uns des autres, le repli nationaliste, l’irruption de nouveaux conflits entraînant un climat d’instabilité politique (Syrie, Libye, Ukraine…). »

 

 

 

 BIOGRAPHIE 

 

Mohamed Tozy est directeur de l’Ecole de Gouvernance et d’Economie de Rabat. Né en 1956 à Casablanca, il a fait des études de sciences politiques à Casablanca et un doctorat à l'Université d'Aix-Marseille. Dans une démarche qui associe sociologie et anthropologie historique, Mohamed Tozy travaille sur des questions aussi diverses que les mouvements islamistes et les pratiques quotidiennes du religieux, les relations de pouvoir et l’Etat, le développement rural et le changement social.

 

 

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

Horaire : 19h

Entrée libre sur réservation

par mail à billetterie@villa-mediterranee.org

par téléphone au 04 95 09 42 70 

4
Jeudi 04 mai 2017
20ans la Lucarne

20ANS LA LUCARNE (ARTE)

Projection du film "AL TAHADDI – LE DÉFI" de YURI ANCARANI

 le 4 mai à 19h30

 

 

Fenêtre ouverte sur vingt ans de création. Espace unique de la télévision ouvert aux écritures tranchées du documentaire, La Lucarne fête cette année ses 20 ans.

Voilà vingt ans que sur ARTE, une fois par semaine, la singularité existe et résiste à travers une petite fenêtre restée ouverte tard dans la nuit : La Lucarne. Les écritures les plus aigües se donnent ici à voir et à entendre. Ici sont accueillis tous les talents du monde, toutes les expressions documentaires, sans condition de format ni de genre. Que l’on soit reconnu ou jeune cinéaste, que l’on flirte avec le cinéma expérimental ou avec la fiction. La Lucarne s’ouvre aux visions intimistes ou plus formalistes.

 

Les Actions Culturelles d'ARTE, En partenariat avec AVITEM / Villa Méditerranée, Videodrome 2, FIDMarseille s'associent  pour fêter les 20 ans de La Lucarne.

 

 PROJECTIONS 

 

A La Villa Méditerranée

 

AL TAHADDI – LE DÉFI, de YURI ANCARANI

Production Atopic (Italie, France) – 2016 – 67’ - Inédit - Prix spécial du Jury Ciné+ dans la section "Cinéastes du présent", Festival International du film de Locarno 2016

 

La fauconnerie fut en Occident pendant le Moyen Âge, l’une des grandes passions de l’aristocratie. Elle conserve tout son prestige dans la culture arabe contemporaine. C’est un fauconnier accompagnant ses oiseaux de compétition à un important tournoi au Qatar qui nous guide dans cette traversée. Dans la lumière zénithale d’un espace dépouillé, entre paraboles et collisions d’objets du désir, le film raconte un étrange «week-end dans le désert».

 

Séance présentée par Rebecca De Pas, membre du Comité de sélection de FIDMarseille et codirectrice du FIDLab 

 

 

Au Vidéodrome 2 (le 3 mai à 19h30)

 

EUROPE SHE LOVES de JAN GASSMAN Production 2:1 File GmbH (Suisse, Allemagne) – 2016- 99’ Inédit 

Jan Gassman dresse le portrait de cinq jeunes couples européens en les lmant dans leur intimité. Il revendique sa vision ultra-personnelle d’une génération, sa génération, à travers le prisme de la sphère amoureuse, s’invitant chez ces couples pour observer leurs gestes et scruter leurs désirs, leurs aspirations et leurs di cultés avec la plus grande acuité possible. Pour réaliser ce lm, le réalisateur a d’abord sillonné l’Europe et rencontré une centaine de couples dans les cinq villes choisies, cherchant sans relâche ceux qui lui semblaient les plus représentatifs de l’état de la jeunesse contemporaine, dont il veut faire ici une radiographie émotionnelle et subjective.

Séance suivie d’un verre offert par ARTE 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Entrée libre - Réservation conseillée

Par téléphone : 04 95 09 42 70

Par mail : billetterie@villa-mediterranee.org

 

9
Mardi 09 mai 2017
Afriques, entre puissance et vulnérabilité

  MARDIS DE LA VILLA  

AFRIQUES, ENTRE PUISSANCE ET VULNÉRABILITÉ ! 

 

Avec Philippe HUGON directeur de recherche à l’IRIS, en charge de l’Afrique, et  Gilles DUFRÉNOT, docteur en économie, professeur de sciences économiques à Aix-Marseille Université 

ÉCONOMIE- En partenariat avec La Tribune et l'AMSE

 

 

L’Afrique est un continent de défis : explosion démographique, réchauffement climatique et transition énergétique, innovations technologiques, terrorisme… Risques et opportunités d’avenir dessinent une Afrique plurielle dont on a parfois du mal à imaginer comment se construit sa modernité. Entre puissance et vulnérabilité, quels sont donc les défis, les modèles de croissance et les perspectives aujourd’hui ?

 

Philippe Hugon propose d’en dresser le panorama comme d’en présenter les zones critiques, au delà des représentations, pour comprendre des dynamiques structurelles en profondeur. Il invite à imaginer les scenarii d’avenir et interroge les relations et les  influences de l’EuroMéditerranée avec ce continent émergent, nouvelle frontière d’une économie mondiale.

Gilles Dufrénot choisit également une grille de lecture transversale, observe les cultures africaines comme les institutions, souligne les obstacles générés par la transition démographique, s’interroge sur les évolutions des niveaux de vie, sur les nouveaux modèles de croissance comme sur les traits spécifiques des entrepreneurs africains .

Tous deux dialogueront pour nous faire comprendre ces « Afriques » plurielles , aux portes de l’Europe via la Méditerranée, dont les cultures comme les institutions ont longtemps été influencées par les pays occidentaux, mais qui aujourd’hui interrogent aussi les modèles asiatiques et indiens ? Les processus en jeu sont ambivalents, entre vulnérabilité (résilience face aux chocs) et puissance (enjeux politiques et géopolitiques, hard et soft power).

 

 

 BIOGRAPHIES 

 

 

  Philippe Hugon est directeur de recherche à l’IRIS, en charge de l’Afrique. Consultant pour de nombreux organismes internationaux et nationaux    d’aide au développement (Banque mondiale, BIT, Commission européenne, OCDE, Ministère des Affaires étrangères, PNUD, UNESCO), il est    Professeur émérite, agrégé en sciences économiques, classe exceptionnelle à l’Université Paris X Nanterre. Il préside le CERNEA (Centre d’Etudes  et de Recherche pour une Nouvelle Economie Appliquée). Il enseigne au sein du Collège interarmées de défense et IRIS SUP’. Il a par ailleurs  enseigné au Cameroun (1963-1965) et Madagascar (1969-1974) et demeure un professeur invité dans de nombreuses universités africaines. Auteur  d’une centaine d’articles dans des revues spécialisées et d’ouvrages sur le développement et l’économie politique internationale, il est directeur  scientifique de la Revue Tiers Monde. Il est par ailleurs chargé du chapitre Afrique Subsaharienne dans l’Année stratégique.

 

 

Derniers ouvrages parus :

 

L’Afrique, défis, enjeux et perspectives en 40 fiches pour comprendre l’actualité. Novembre 2016. Eyrolles.

Afriques- Entre puissance et vulnérabilité. Août 2016. Armand Colin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles Dufrénot , docteur en économie, est professeur de sciences économiques à Aix-Marseille Université. C’est un spécialiste des politiques  macroéconomiques  et des modèles de croissance associés, en particulier de la zone euro , ainsi que des politiques de développement des pays  émergents. Il a été notamment conseiller de la Banque de France de 2009 à 2015.

 

 

 

 

Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels :

Les politiques budgetaires dans la crise comprendre les enjeux actuels et les défis futurs , Ed De BOECK, de Catherine Bouthevillain, Gilles Dufrénot, Philippe Frouté et Laurent Paul 2013.

Après la crise ? : Les politiques économiques dans le monde, Edition ECONOMICA, Gilles Dufrénot et Alain Sand-Zantman, préface de Jean-Hervé Lorenzi, 2009.

Enjeux des politiques macroéconomiques des pays de l'UEMOA (Union Economique Monétaire Ouest Africaine), Edition ECONOMICA ? de Gilles Dufrénot et El-Hadji Abdou Sakho, 2008.

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

Horaire : 19h

Entrée libre sur réservation

par mail à billetterie@villa-mediterranee.org

par téléphone au 04 95 09 42 70 

13
Samedi 13 mai 2017
CineHorizontes : projection "L'orphelinat"

En partenariat avec CINEHORIZONTES

PROJECTION à 15h30

L'ORPHELINAT de Juan Antionio Bayona

 

L'Orphelinat (El Orfanato) est un film fantastique hispano-mexicain réalisé par Juan Antonio Bayona, produit par Guillermo Del Toro , 2007, 100mn.

Avec : Belén Rueda (Laura), Fernando Cayo (Carlos), Roger Príncep (Simón), Mabel Rivera (Pilar), Montserrat Carulla (Benigna), Andrés Gertrúdix (Enrique), Edgar Vivar (Balaban). 1h40.

 

Laura a passé son enfance dans un orphelinat entourée d'autres enfants qu'elle aimait comme ses frères et sœurs. Adulte, elle retourne sur les lieux avec son mari et son fils de sept ans, Simon, avec l'intention de restaurer la vieille maison et d'en faire un lieu d'accueil pour enfants handicapés. La demeure réveille l'imagination de Simon, qui commence à se livrer à d'étranges jeux avec « ses amis invisibles ». Le jour de l'inauguration du nouvel établissement, une dispute éclate entre Simon et Laura : Simon refuse de descendre pour accueillir les nouveaux arrivants, les enfants handicapés ; refusant de céder à un caprice, Laura laisse Simon seul et va s'occuper des invités. Après la fête, el retourne voir Simon et s'aperçoit qu'il a disparu.

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Horaire : 15h30

Entrée libre - Réservation conseillée

par mail : billetterie@villa-mediterranee.org

par téléphone : 04 95 09 42 70

16
Mardi 16 mai 2017
OU VA L'ALGÉRIE ?

 MARDIS DE LA VILLA 

OU VA L'ALGÉRIE ?

 

Avec Akram BELKAÏD, journaliste, chroniqueur et nouvelliste

GEOPOLITIQUE - En partenariat avec Euromed-IHEDN

 

Epargné par les soubresauts du Printemps arabe de 2011, l'Algérie fait figure de pôle de stabilité dans une région traversée par de multiples tensions géopolitiques. Comparée au chaos libyen, au drame syrien voire à l'incertitude tunisienne, la situation algérienne paraît effectivement moins inquiétante. Néanmoins, de nombreux défis alimentent les inquiétudes quant à l'avenir d'un pays qui a déjà connu une période de grandes violences (1992-2000). Il y a d'abord la question de la succession à venir du président Abdelaziz Bouteflika. Bien que malade, ce dernier a obtenu un quatrième mandat en 2014 et les différents clans qui composent le pouvoir algérien ne semblent pas en mesure de s'entendre pour lui trouver un successeur consensuel. Ensuite, c'est la question des ressources financières qui se pose. L'Algérie est durement touchée par la baisse des prix du pétrole et pioche depuis plusieurs mois dans ses réserves financières. L'austérité qui se profile pour la population pourrait engendrer de graves tensions sociales. Dans un contexte régional de crises multiples, la question est donc de savoir si l'exception algérienne est capable de durer. 

 

 BIOGRAPHIE 

Akram Belkaïd, né en 1964 à Alger, est journaliste, chroniqueur et nouvelliste. Après des études d’ingénieur à l’Ecole nationale d’ingénieurs et de techniciens d’Algérie (ENITA, aujourd’hui Ecole militaire Polytechnique), il a travaillé en tant qu’ingénieur de maintenance à Air Algérie. En 1992, après avoir publié quelques reportages dans la presse algérienne et étrangère, il opte pour le journalisme et travaille avec plusieurs journaux dont Le Quotidien d’Algérie, le Jeudi d’Algérie et La Nation. En 1995, il s’installe à Paris et entre au quotidien économique et financier La Tribune Desfossés dont il deviendra le rédacteur en chef adjoint en 2004. A cette époque, il collabore aussi depuis 1993 avec Le Monde diplomatique. Après avoir quitté La Tribune en 2008, il poursuit plusieurs collaborations (Géo, Time, Afrique magazine) et couvre les événements du Printemps arabe. En 2013, il participe en tant que rédacteur en chef au lancement du trimestriel Afrique Méditerranée Business (AMB) et fait partie des fondateurs du site OrientXXI en 2014. Il est aujourd’hui journaliste au Monde diplomatique, collabore avec OrientXXI et Afrique Méditerranée Business et tient deux chroniques hebdomadaires au Quotidien d’Oran : la chronique du blédard (depuis 2005) et la chronique économique (depuis 2008).

Dernier ouvrage paru : Retours en Algérie (carnetsnord, Paris, 2013).

 

 


 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Horaire : 19h

10 €/ Accès gratuit pour les membres d’Euromed-IHEDN et les étudiants.

Par mail à entretiens.euromed.ihedn@wanadoo.fr

Par téléphone au 06 34 19 28 79

 

 

 

17
Mercredi 17 mai 2017
Projection - Desde el silencio

 

 

 

DESDE EL SILENCIO 

un documentaire de Sonia Subirats et Aída Albert

 

Dans le cadre de L'Espagne des Trois Cultures, en partenariat avec HORIZONTES DEL SUR 

Le 17 mai à 16h

 

 

 

 

En mars 1939, 4000 marins de la flotte républicaine quittent Carthagène à bord de 3 croiseurs et 7 destroyers, et après plusieurs complications arrivent à Bizerte, en Tunisie, protectorat français depuis 1881.

A leur arrivée en Afrique du Nord, les exilés républicains ont été internés dans des camps de concentration, beaucoup d’entre eux ont été exploités de façon inhumaine, plus de 2000 réfugiés furent réquisitionnés par le gouvernement français pour la construction du train transsaharien.

Presque tous les exilés qui arrivèrent en Afrique du Nord, demeurèrent dans les camps jusqu’à la libération de la zone par les alliés durant la seconde guerre mondiale.

Avec le temps, beaucoup de ceux qui restèrent en Afrique s’intégrèrent à la vie sociale, reprirent leurs activités politiques, cherchèrent un travail, pensant, pour certains, que rapidement ils pourraient retourner dans leur pays.

 

Desde el Silencio, un documentaire de Sonia Subirats et Aída Albert, Espagne, 2013

En présence de Sonia Subirats

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Entrée payante : 6 euros

Réservation conseillée

par mail : billetterie@villa-mediterranee.org

ou par téléphone 04 95 09 42 70 / 06 61 44 81 79

 

17
du Mercredi 17 mai 2017 au Dimanche 13 août 2017
Photomed

 

FESTIVAL PHOTOMED

 

 

Fondé en 2011 par deux professionnels de l’image, Philippe Heullant et Philippe Sérénon, Photomed présente à un large public des photographies et des vidéos réalisées par des artistes méditerranéens et portant sur cette région du monde. Le festival a déjà connu cinq éditions qui se sont tenues à Sanary-sur-Mer. Sa ligne originale et la qualité de ses expositions en ont fait une des manifestations photographiques les plus importantes en France. Fort de son succès français, Photomed a commencé de se développer à l’international. Une édition libanaise a ainsi été créée en 2014. Et trois éditions supplémentaires sont actuellement à l’étude à l’étranger, à Casablanca, Tunis et à Barcelone.

Afin de toucher de nouveaux publics et d’agrandir son audience, tout en restant attaché à Sanary et Toulon, Photomed a souhaité être présent à Marseille. Aussi en 2017, pour sa 7e édition le festival accentuera sa présence à Marseille, où des expositions se tiendront dans plusieurs lieux : la Friche La Belle de Mai, le FRAC PACA, le Mucem, le J1, Les Ateliers de l’Image et la Villa méditerranée.

La Villa méditerranée accueillera ce festival du 17 Mai au 13 Août 2017 sur la thématique de la ville

 

 

 ARTISTES PHOTOGRAPHES PRÉSENTÉS À LA VILLA MÉDITERRANÉE 

 

Franck Déglise   Sur la route d’Alger

Sirine Fattouh   Images du dessaisissement

Maude Grübel   Jardin d’essai

Alain Gualina     Dopo Eboli

Hervé Guibert   La ville comme fiction

Sebla Selin Ok   Expérimenter la ville

Mickael Soyez   Marseille au fil des jours

 

Voir le programme complet du Festival : festivalphotomed.com

18
Jeudi 18 mai 2017
Au diable le diabète ...

APÉROS SCIENCES -  Au diable le diabète ... 

Jeudi 18 mai 2017 à 18h

Une rencontre proposée par l'INSERM en partenariat avec l’IRD, AMU, le BRGM, le CNRS, l'INRA et Irstea, en partenariat avec la Villa Méditerranée AVITEM, et avec le soutien de la Région PACA et la DRRT.

 

Nos styles de vie ont radicalement changé ces dernières décennies pour le meilleur mais également pour le pire. L'industrialisation s'est accompagnée de son lot de stress, de fast-food et de sédentarité, qui sont autant de facteurs de risque dans le développement du diabète de type 2. Comment devient-on diabétique ? Y a t-il des signes précurseurs ? Peut-on prévenir l'apparition et les complications de cette maladie ? Comment mener une vie normale quand on est diabétique ?

 

 

 INTERVENANTS 

 

 

Pr Jalila El Ati , physiologiste et spécialiste en nutrition, Chef de Service "Etudes et Planification" à l'Institut National de Nutrition et de Technologie Alimentaire, Tunisie

Dr Patrick Collombat , Directeur de recherche Inserm à l'Institut de biologie de Valrose (iBV - CNRS/Inserm/UNS) ; ses recherches portent sur la régénération des cellules produisant de l'insuline

Viviane Guillaume , secrétaire générale de l'Association française des diabétiques (AFD) 13 Marseille PACA

 

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Horaire : 18 heures

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Contact : conference@ird.fr

 

18
du Jeudi 18 mai 2017 au Dimanche 28 mai 2017
L’Art et la Culture dans les quartiers

L’ART ET LA CULTURE DANS LES QUARTIERS

Rencontre le 19 mai et exposition du 18 au 28 mai

 

 

La Villa Méditerranée accueille l'association Arts et Développement pour une rencontre exceptionnelle sur le thème : L’Art et la Culture dans les quartiers.

Elle réunira des acteurs menant des initiatives culturelles avec les habitants des quartiers, des représentants d’institutions sociales et culturelles comme le FRAC et le Mucem, des décideurs publics et privés comme UNICIL et 13 Habitat et des représentants de la société civile.

La question de l’art et de la culture dans les quartiers revêt une acuité particulière pour la cohésion de notre société et la place réservée à chaque habitant pour s’y épanouir. Des initiatives innovantes et durables constituent des expériences qui méritent d’être partagées. Durant cette journée, les acteurs et responsables présents pourront échanger ensemble sur la portée et la consolidation de ces pratiques. 

 

 

 LE PROGRAMME 

 

VENDREDI 19 MAI

MATINÉE : « Expériences et pratiques créatives dans les quartiers »

 

8h45 - 9h15 Accueil des participants et présentation de la journée.

9h30 Arts et Développement : La pratique artistique, un facteur de développement personnel.
Présentation de la démarche d’Arts et développement. Illustration avec l’atelier des Rosiers (Marseille 14ème). Témoignage d’un artiste sur son rôle avec les enfants. Lien avec l’école vu par une enseignante

10h15 : Point de vue et expérience des associations : ATD Quart Monde, l’Art de Vivre et Théâtre La Cité

11h00 : Table ronde des grands témoins avec le FRAC, l’Hôtel des Arts de Toulon, la Fondation de France, un représentant d’une collectivité territoriale  et un représentant des associations locales.

11h45 : Echange avec les participants. 

 

APRÉS-MIDI :  "Art, culture et lien social dans les quartiers"

 

14h00 : Point de vue et expérience des associations : ACELEM, Tabasco vidéo et Théâtre et société

14h45 : Arts et Développement : La pratique artistique dans l’espace public, un facteur de cohésion sociale. Expérience d’une transmission d’atelier à un centre social : les Flamants (Marseille 14ème). Témoignage d’une habitante du quartier des Néréïdes (Marseille 11ème). Un atelier qui se démultiplie à sa manière à Lyon. Une collaboration avec l’ADDAP 13 sur le site de la Butte de St-Mauront (Marseille 3ème)

15h30: Table ronde des grands témoins avec des Bailleurs HLM : UNICIL, 13 Habitat, des représentants de la politique de la ville, le MUCEM, et un représentant des associations locales.

16h15 : Echange avec les participants.

16h45 : Perspectives et conclusions.

17h00 - 17h45 : Inauguration de l’exposition : "25 œuvres d’art revisitées par les enfants des ateliers de rue" .

Visite des stands des associations participantes. 

 

 L'EXPOSITION 

 

Exposition “25 œuvres d’art revisitées par les enfants des ateliers de rue”

Cette exposition, présentée dans l’agora de la Villa Méditerranée du 18 au 28 mai, rend compte des œuvres produites par les enfants des cités avec des artistes, dans le cadre des ateliers de rue Arts et Développement de Marseille, Marignane, Toulon et Chambéry.

 

ENTRÉE LIBRE

 

 ATELIERS CRÉATIFS 

 

Enfants et familles, venez participer à des ateliers créatifs proposés par l'association – gratuit et sans inscription : jeudi 18 mai et samedi 20 mai de 14h à 17h30.

 

 

COMITÉ DE PARRAINAGE :

 

Stéphane Bonnois, directeur du groupe UNICIL

Jean-Pierre Paret, ancien directeur de LOGIREM Méditerranée

Jean-Michel Guénod, ancien directeur d’Euroméditerranée

Jean-Bernard de Cérou, ancien directeur du Groupe de la Caisse des Dépôts 

18
Jeudi 18 mai 2017
Les écrans d'AFLAM

 

LES ÉCRANS D'AFLAM

Cycle "Sport, pour le meilleur et pour le pire ? "

 

Projection des films BAGHDAD MESSI de Sahim Omar Kalifa suivi de TOUJOURS DEBOUT ! de Luc Joulé 

 

Le 18 mai à 14h

 

La Villa Méditerranée / AViTeM poursuit et enrichit son partenariat avec Aflam en s'associant aux Ecrans d'Aflam dans la cité, rendez-vous mensuels avec les cinématographes arabes : de janvier à juin 2017, la séance de 14h des Ecrans d'Aflam sera programmée à la Villa Méditerranée, des séances sont programmées le soir au VIDEODROME2. Destinées en priorité aux groupes (scolaires et partenaires sociaux et associatifs), ces séances seront ouvertes au public (réservation conseillée). 

 

 

 LE PROGRAMME 

 

 

 

Nouveau cycle : "Sport, pour le meilleur et pour le pire ?" :

Reflet de nos sociétés, le sport révèle simultanément ses aspects positifs et ses aspects négatifs. D’une part, le dépassement de soi, l’intégrité, le respect d’autrui, la solidarité et le partage. De l’autre, le vandalisme, la tricherie, la corruption, l’ultranationalisme et le dopage. D’un côté, la communion de nombreux peuples encourageant des athlètes de tous les pays qui donnent le meilleur d’eux-mêmes. De l’autre, des stades souvent transformés en arènes. Dans le cadre de Marseille 2017 Capitale européenne du sport, nous avons voulu vous inviter à échanger sur les bienfaits et les dangers du sport et à nous interroger pour savoir si, malgré tout, comme l’affirmait Nelson Mandela « le sport peut créer de l’espoir là où il n’y avait que du désespoir ».

 

Les films :

Baghdad Messi de Sahim Omar Kalifa 

2012 / Belgique - Emirats Arabes Unis / 19' / fiction 

C'est l'histoire du petit Hamoudi, un petit garçon unijambiste, fan de football et fervent admirateur du footballeur Lionel Messi. Mais à la veille de la finale de la Ligue des Champions qui doit opposer le FC Barcelone à Manchester United, la télévision tombe en panne. 

 

Toujours debout ! de Luc Joulé 

2009 / France / 52' / documentaire

Aujourd'hui, à Marseille, Mustapha Hame est arrivé au bout de sa route de boxeur professionnel. Il nous raconte son histoire. Depuis ce matin d'août 1989 où il débarque à Marseille, laissant derrière lui sa famille et son pays, poussé par son rêve de gosse. A trois reprises, en 2000 et en 2002, Mustapha le tient presque au bout des gants. Il va combattre pour devenir champion d'Europe. Aujourd'hui, Mustapha Hame continue de se battre. Poussé par un nouveau rêve, il est toujours debout !
 

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Réservation conseillée

par mail : billetterie@villa-mediterranee.org

ou par téléphone 04 95 09 42 70

Réservation obligatoire pour les groupes scolaires, sociaux et culturels: 
mediation@aflam.fr  ou  04 91 47 73 94 

19
Vendredi 19 mai 2017
Territoires et développement rural intégré

Séminaire 

 Territoires et développement rural intégré

Vendredi 19 mai

 

 

Ce séminaire interviendra à l’occasion du 30° anniversaire  de Migrations & Développement. Il vise à porter un regard nouveau sur des problématiques en lien avec les territoires et le développement rural intégré. Il permettra d’enrichir la réflexion collective sur l’élaboration du prochain programme d’action tri annuel 2018-2020 de M&D, et d’améliorer ainsi sa stratégie d’intervention, en y intégrant de nouveaux paramètres.

 

Il sera notamment l’occasion d’échanger ensemble autour de trois thèmes forts :

(1) Le lien entre le rural et l’urbain dans une logique de complémentarité ;

(2) L’agroécologie et le changement d’échelle - passer « des parcelles au territoire ».

(3) Les jeunes et l’approche inclusive : Enjeux socio-économiques

 

Voir le programme complet

 

 

 INSCRIPTIONS 

 

Par mail communication@migdev.org

20
Samedi 20 mai 2017
Présentation des classes théâtre du lycée Marseilleveyre

SALE CLOWN

Trois drames burlesques de Melter Campion

Mise en scène Florence Demay avec les Secondes exploration

Professeurs : Cécile Robert et Anne Roche

Le 20 mai 2017 à 15h

 

 

 

 

 INFORMATIONS PRATIQUES 

 

Horaire : 15 h

Entrée libre sur réservations

par télephone : 04 95 09 42 70

par mail à billetterie@villa-mediterranee.org

25
du Jeudi 25 mai 2017 au Vendredi 26 mai 2017
Festival Oh les beaux jours !

FESTIVAL Oh les beaux jours !

25 et 26 mai 2017

 

Si pour les français elle est la « Grande Bleue », la Méditerranée devient « mer Blanche » en Turquie et dans certaines régions du monde arabe. « La mer Blanche », c’est aussi le nom de ce programme construit avec la Fondation culturelle Allianz et le Literarisches Colloquium de Berlin qui, chaque année, choisissent une ville d’ancrage pour y faire dialoguer des écrivains de langue allemande avec des auteurs méditerranéens. Venus de Damas, Istanbul, Le Caire, Vienne ou Berlin, ils font aujourd’hui escale à Marseille, à la Villa Méditerranée, interrogeant les possibles du multiculturalisme et les grandes vagues qui parcourent depuis toujours histoire et littérature... 

 

 PROGRAMME 

 

JEUDI 25 MAI

 

14h : La langue de mon choix, avec Melinda Nadj Abonji et Maïssa Bey
Rencontre animée par Sophie Quetteville

 

Rencontre avec deux femmes écrivaines qui placent la question de la langue au cœur de leur œuvre. Née en ex-Yougoslavie, Melinda Nadj Abonji vit en Suisse et écrit en allemand. Dans Pigeon, vole (prix du Livre allemand en 2010), elle fait le portrait sans complexe de la génération de l’immigration, tiraillée entre deux patries, deux cultures, deux langues. L’Algérienne Maïssa Bey écrit en français des romans qui s’ancrent dans l’histoire de son pays. C’est le cas de Hizya, qui narre le quotidien d’une jeune femme résignée à travailler dans un salon de coiffure malgré son diplôme d’interprète. Dans le carcan patriarcal de la société algérienne, elle observe, elle attend, elle rêve d’une vie de liberté et d’un grand amour… comme au cinéma !

Entrée libre

 

16H : Loin de chez soi ? avec Pinar Selek et Omar Youssef Souleimane

Rencontre animée par Élodie Karaki

 

Grande figure de la contestation turque, victime d’un acharnement judiciaire insensé dans son pays, la sociologue et écrivaine Pinar Selek est réfugiée en France depuis 2011. Coupable d’avoir participé aux manifestations pacifiques pour la liberté et la démocratie à Damas et à Homs, le jeune poète Omar Youssef Souleimane a quant à lui fui la Syrie pour la France en 2012. Tous deux ont l’exil en commun. Réfugiés politiques, contraints au déracinement, ils observent, d’ici, les bouleversements à l’œuvre, là-bas… Comment l’exil nourrit-il leur écriture ? Où réside la pensée, lorsqu’on est loin de chez soi ?

Entrée libre

 

18h : Entrer dans l’histoire avec Didier Castino et Philippe Pujol

Rencontre animée par Sophie Quetteville

 

L’un est engagé à droite. Très très à droite, à l’extrême, si bien qu’il fut exclu d’un FN en pleine stratégie de « normalisation ». C’est le cousin du journaliste marseillais Philippe Pujol, prix Albert Londres 2014. Dans Mon cousin le fasciste, il dresse le portrait d’Yvan Benedetti, son double en négatif qui, entre un hommage de l’OAS et un rassemblement pétainiste, se fait l’idéologue d’une certaine France : raciste, nationaliste et xénophobe. L’autre est plutôt à gauche. Enfin, c’était en 1986, et il se souvient des manifestations étudiantes contre le projet Devaquet, plus particulièrement de la nuit du 5 au 6 décembre, quand Malik Oussekine tombe sous les coups de la police, au 20 rue Monsieur-le-Prince. C’est le titre du roman de Didier Castino qui, trente ans plus tard, revient sur ces instants dont les échos l’obsèdent : il y interroge notre rapport à l’histoire, nos engagements et nos renoncements.

 

Entrée libre

 

 

VENDREDI 26 MAI

 

11h : La Méditerranée, carrefour des influences ou frontière culturelle ? avec Khaled Al Khamissi, Robert Menasse, Melinda Nadj Abonji, Stanislaw Strasburger

Rencontre animée par Élodie Karaki précédée d’un discours de Christina Weiss, ancienne ministre allemande de la Culture.

 

D’une rive à l’autre, la Méditerranée navigue entre crise économique et crise des migrants, replis identitaires et montée des intégrismes… L’horizon est incertain. Mais faut-il désespérer pour autant ? Rencontre avec quatre artistes et écrivains issus des deux rives : qu’ils parlent l’arabe, le français, ou l’allemand, ils pratiquent l’échange et le dialogue interculturel dans toutes les langues. À travers leurs parcours respectifs – parfois marqué par l’exil ou la migration –, ils nous rappellent que la création artistique ne connaît pas de frontière, et qu’au-delà des conflits politiques et des différences religieuses, la Méditerranée est aussi au cœur d’enjeux littéraires…

Entrée libre

 

14h : Mais de quoi ont-ils eu si peur ? avec Christine Breton, Martine Derain, Sylvain Maestraggi

Marseille, 8 septembre 1926. Les philosophes allemands Walter Benjamin, Ernst Bloch et Siegfried Kracauer se retrouvent sur la Canebière. Parcourant la ville avec le souci d’en déchiffrer la complexité urbaine, ils sont, soudain, saisis d’une effroyable peur… Ce qu’ils découvrent à Marseille sera déterminant dans l’évolution de la pensée de ces trois auteurs.

Mais de quoi ont-ils eu si peur ? C’est le titre de l’ouvrage que Christine Breton et Sylvain Maestraggi ont consacré à cet événement. Ils refont, pour nous, le cheminement intellectuel et géographique de ce trio de philosophes marcheurs, témoins de la destruction de la vieille ville dans le Marseille des années 1920.

Une rencontre qui fera écho au Marseille décrit dans le Banjo de Claude McKay.

Entrée libre

 

16h :  Le Caire-Marseille-Berlin: trois cosmopolites dans leur ville, avec Khaled Al Khamissi, François Beaune, Stanislaw Strasburger

Rencontre animée par Oriane Jeancourt Galignani

 

Basé au Caire, Khaled Al Khamissi a dressé, à travers deux romans prémonitoires (Taxi et L’Arche de Noé), le portrait d’une société malade, l’Égypte de Moubarak, alors sur le point d’exploser. Depuis Marseille, l’écrivain François Beaune sillonne la mer intérieure pour collecter, depuis 2011, des Histoires vraies de Méditerranée. Le Polonais Stanislaw Strasburger multiplie quant à lui les allers-retours entre Berlin et Beyrouth, en allemand aussi bien qu’en arabe. Ces trois écrivains voyageurs naviguent à vue entre le réel et la littérature, pour faire le récit autobiographique de leur époque.

Entrée libre

 

18h : Quichotte(s), avec Robert Menasse et Camille de Toledo

Rencontre animée par Oriane Jeancourt Galignani

 

Pourquoi et comment la figure de Don Quichotte inspire-t-elle encore les écrivains d’aujourd’hui ? L’Autrichien Robert Menasse et le Français Camille de Toledo ont forcément leur petite idée sur la question. Dans son livre Don Juan de la Manche, le premier raconte les échecs d’un journaliste viennois qui s’épuise à ressembler à un Don Juan sans parvenir à être autre chose qu’un Don Quichotte… Quant à Camille de Toledo, il avait déjà, il y a 20 ans, fondé une revue « d’influence zapatiste » sobrement nommée Don Quichotte. Un emprunt à Cervantès qu’il renouvelle aujourd’hui dans son Livre de la faim et de la soif, publié cette année, et dont le héros pourrait bien être un Quichotte de papier.

 

Entrée libre

 

En savoir plus sur le site du Festival 

30
Mardi 30 mai 2017
Métropole et Agriculture Durable pour des Relations Équitables

Groupe de Travail Métropolitain MADRE

Métropole et Agriculture Durable pour des Relations Équitables

30 mai 2017 de 9h à 13h

Réservé aux professionnels

 

MADRE est un projet européen de coopération territoriale en Méditerranée, qui a démarré le 1er février 2017. Il vise à changer le modèle d'approvisionnement agricole des métropoles en capitalisant sur les bonnes pratiques existantes, en responsabilisant les différentes parties prenantes de l'agriculture métropolitaine et périurbaine, et en impulsant une dynamique de coopération transnationale dans la région méditerranéenne.

 

Les objectifs de MADRE sont :

D'améliorer la capacité d'innovation de l'agriculture métropolitaine dans les territoires méditerranéens ;

D'identifier et évaluer les facteurs de performance économique, environnementale et sociale de l'agriculture métropolitaine ;

D'identifier et mettre en réseau des acteurs de l'agriculture métropolitaine ;

D'évaluer la faisabilité, les conditions et les moyens de la création d'un cluster transnational des acteurs de l'agriculture métropolitaine.

Des Groupes de Travail Métropolitains sont mis en place dans chacun des 6 territoires partenaires : Marseille et Montpellier en France, Barcelone en Espagne, Bologne en Italie, Thessalonique en Grèce et Tirana en Albanie. S'en suivront des groupes de travail transnationaux, auxquels les acteurs locaux seront invités à participer.

A Marseille, une première réunion a eu lieu le 13 avril 2017 et s’est concentrée sur 3 grands thèmes : l’innovation des producteurs, les actions sociales, notamment à destination des populations vulnérables, ainsi que les avancées de la recherche théorique et appliquée sur ce sujet.

La réunion du 30 mai 2017 abordera quant à elle l’organisation des consommateurs et citoyens, les politiques publiques à l’échelle métropolitaine, régionale et nationale, ainsi que la mise en réseau des initiatives à l’échelle internationale. 

 

 

 LE PROGRAMME 

 

9:00 - 9:10 – Accueil des participants

 

9:10 - 9:20 – Présentation du projet MADRE par Patrick Crézé, Directeur du Développement, AVITEM

 

9:20 - 9:30 – Introduction du Groupe de Travail Métropolitain par Jeanne Lapujade, Directrice Réseau et Développement, ANIMA

 

9:30 - 9:45 – Synthèse de la première réunion du Groupe de Travail Métropolitain par Charlotte Lafitte, Chargée de projet, ANIMA

 

9:45 - 10:45 – Organisation des consommateurs et citoyens

Introduction par M. Jean-Christophe Robert, Directeur, Filière Paysanne (10 mn)

-  Diagnostic collaboratif et échanges sur les bonnes pratiques et besoins des différents acteurs

-  Identification de pistes pour développer ces bonnes pratiques et les mettre en relation (visibilité et diffusion à l’échelle transnationale)

 

11:00 - 12:00 – Politiques publiques à l’échelle métropolitaine, régionale et nationale

Introduction par Mme Martine Therond, Directrice du service agriculture, Métropole AMP - Pays d'Aubagne et de l'Etoile (10 mn)

-  Diagnostic collaboratif et échanges sur les bonnes pratiques et besoins des différents acteurs

-  Identification de pistes pour développer ces bonnes pratiques et les mettre en relation (visibilité et diffusion à l’échelle transnationale)

 

12:00 - 13:00 – Mise en réseau des initiatives à l’échelle internationale

Introduction par M. Vincent Fouchier, Directeur Général Adjoint au Projet métropolitain, Métropole Aix Marseille Provence (10 mn)

-  Diagnostic collaboratif et échanges sur les bonnes pratiques et besoins des différents acteurs

-  Identification de pistes pour développer ces bonnes pratiques et les mettre en relation (visibilité et diffusion à l’échelle transnationale)

 

1
5
9
13